LE JOURNALCalendrierRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilFAQ

Partagez | 
 

 Mon sketch

Aller en bas 
AuteurMessage
Treketan



Nombre de messages : 31
classe : Xelor
Date d'inscription : 04/12/2007

MessageSujet: Mon sketch   Sam 7 Fév - 22:55

aki m'a demandé de poster mon sketch sur le forum, je savais pas trop où le mettre donc je le met ici Smile

*se râle la gorge*
Bon bah… Bonjour *sourit*.
Pour tout dire,
j’ai longtemps hésité… C’est vrai quoi ! J’aurais très bien pu vous
faire une blague débile comme… Monsieur et Madame Demol ont un fils,
comment s’appelle-t-il ?
Et bien là, silence de 30 secondes, et
devant vos airs songeurs, j’annonce d’un air triomphant : Homer, parce
qu’Homer Demol hahaha ! (OH ! Merde molle !)... Ou pas.
J’aurais aussi pu imaginer des blagues débiles sur le mercenariat, tenez :
Quel
est le point commun entre un sram et un mercenaire ? De nouveau, air
songeur, 30 secondes de blanc, suspens, roulements de tambour, sourire
qui fait peur et paf ! La chute de la blague : Ils volent tous les deux
de l’argent ! Sauf que celle-ci n’est pas drôle du tout, alors personne
n’aurait ri, ce qui aurait été fâcheux.
D’ailleurs en parlant de
blague, combien y a-t-il de blague sur les Iopettes ? Hin hin *sourire
mauvais* Non non, ne comptez pas sur vos doigts, il n’y en a pas !
Héhé, en fait, c’est pas de blagues *s’exclaffe*.
Non, aujourd’hui,
plus que faire rire, je voudrais transmettre un message. A l’écart du
monde, des gens souffrent. Une maladie grave a complètement détruit
leur vie, ils sont rejetés de tous. Je le sais, je peux en parler car
j’ai un jour été contaminé. Mais grâce au soutien d’amis, j’ai réussi à
faire face à la maladie.
Tout droit venue des confins du campement bwork, le syndrome de la bworkite aigue fait rage, surtout du côté d’astrub.
Les
symptômes sont l’emploi d’une horrible langue incompréhensible et d’un
caractère particulièrement désagréable.
De plus, ils ont tendance à se rassembler, et à
rester en bande, ce qui ne fait qu’accentuer les effets néfastes de la
maladie
Alors, par pitié, si vous voyez
quelqu’un présentant ces symptômes, n’hésitez pas, abrégez ses
souffrances, vous lui rendez service, vous rendez service à vous-même
et au reste de la société.

Attention ! Il semblerait ke… que la
maladie soit éxtrémeman… euh *se racle la gorge* Excusez moi… il
sambleré ke la maladi swa extrémemen contajieuz AAAAAAAAARG. *tire la
langue* *a l’œil droit exorbité et l’œil gauche injecté de sang* *bave*.
*Par en criant*
AAAAARG AAAARG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeo-Otori

avatar

Nombre de messages : 9
classe : Cra
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: Mon sketch   Dim 8 Fév - 1:29

Moi on m'a pas demandé mais je le fait quand même :



Au commencement il n'y avait rien, du moins pas grand chose...

Les 12 Dieux, les Kanigrous, Bonta, Brakmar, Amakna, le fesse gauche d'Allister... Tout ça n'existait pas.

Le monde n'était qu'une grosse Salace entourée de Cawottes.

Ou bien l'inverse...

Il n'y avait ni Dragons, ni Omelette.

Et c'est dans ce monde étrange que vivaient les KoinKoins,

ces petits êtres vivants jaunâtres qui aujourd'hui, se dandinent mollement dans l'eau croupie d'un quelconque stand de la foire du Trool....

Eh bien oui, à l'époque, ces KoinKoins étaient si seuls qu'il se trouvaient à la fois au sommet et au pied de l'évolution.

Malheureusement pour eux, un terrible événement allait survenir, et cet événement allait marquer la fin du règne des KoinKoins...

C'est donc dans ce monde caquetant que vivaient une bandes de KoinKoins copains,

ils étaient toujours ensemble et passaient leur temps à barboter sur la grande mare des KoinKoins.

On les appellaient les KoinKoins d'abord, et bien évidement, ils naviguaient en père peinard.

La vie suivait son cours, et les KoinKoins vivaient heureux, de Salace et d'eau fraîche.

Mais ce qui devait arriver arriva...

C'était un jour plutôt étrange :

la Salace était toute molle, et l'air sentait la Cawotte.

Ou bien l'inverse...

Alors qu'ils naviguait en père peinard sur la grand-mare des KoinKoins,

les KoinKoins d'abord stoppèrent soudainement leurs batifolements juvéniles.

Quelque chose avait changé, mais quoi ?!

La Cawotte était toujours aussi molle, l'air sentait toujours la Salace...

Brusquement, un des copains, dont le nom importe peu dans cette histoire où son intervention est aussi brève qu'inutile,

un des copains donc, s'écria :

"KoinKoin !"

Puis, pris d'un crise de folie, il sauta à l'eau et se noya, laissant ses 12 compagnons au dépourvu.

Ce fut rapidement la panique général ; une véritable débandade de copains.

Il faut dire que l'événement était de taille :

Peut être avais-je omis de le préciser mais la traduction exact du terme "KoinKoin" en Amaknéen est la suivante :

" Bordel les gars, ça sent l'pâté "

Eh oui, mais ce que j'ai aussi omis de vous dire, c'est que les Koinkoins avaient une prophétie, comme tout peuple qui se respecte, on a l'air con sinon pour expliquer la fin du monde...

Cette prophétie disait donc :

"KoinKoin"

Ce qui veut dire : "Si ça sent l'pâté va t'cacher"

La nouvelle de la fin du monde se répandit avant même que l'odeur envahisse le bec de KoinKoin le KoinKoin,

qui lui mâchait tranquillement une feuille de Salace en buvant du jus de Cawotte.

Ou bien l'inverse...

En tout cas, KoinKoin le KoinKoin n'eut pas le temps d'apprendre cette triste nouvelle,

car il s'étouffa en confondant son jus de Cawotte avec sa feuille de Salace (à moins que cela ne soit l'inverse ?) et mourut.

Ça me rappelle que j'avais également omis de vous dire que les KoinKoins étaient quand même remarquablement idiots.

Par la suite, la mort de KoinKoin le Koinkoin ainsi que le possible accomplissement de la prophétie déclencha une véritable panique.

Pour se cacher, les KoinKoins décidèrent donc de se regrouper dans la mare des KoinKoins.

Mais sachant que la capacité de la mare est de 34.826 KanamètresCubes d'eau, que le petit trou qui fuit laisse échapper 3 Kanalitres d'eau par tranche d'un tiers d'heure,

et sachant qu'un KoinKoin pèse environ 7 Pods et qu'il en entre 4 par minute dans la mare, donner l'âge du capitaine.

Les statistiques ne mentent jamais, et au bout de 3h (L'âge de KoinKoin), la mare déborda.

Ce fut horrible, les mots me manquent pour décrire ce qui se passa ensuite.

...

...

Les mots me manquent...

...

...

Et c'est ainsi que les 12 KoinKoins copains devinrent les 12 Dieux de notre Monde.

Quant à Nuck Chorris, il continue de manger des tartines au pâté, et il se fend la gueule !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotenamar

avatar

Nombre de messages : 85
Guilde : Illusion
classe : Cochon
Date d'inscription : 07/02/2008

MessageSujet: Re: Mon sketch   Ven 6 Mar - 3:48

Merci. C'était instructif et désopilant. J'en viens d'ailleurs à me demander si quelqu'un arrivera à  débarrasser de ce sourire niais qui doit me donner une face de figue éclatée chevelue sur une tranche de lard.
Mais je verrais volontiers Trek en messager royal et crieur public, chargé des annonces officielles et Takeo et sa version de la Genèse amaknéenne dans les pages cultures.

Rhâa ! Quoique je serais déçu, si c'était le cas, de les avoir déjà lues.   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guilde.illusion.free.fr/forum/index.php
Komaki

avatar

Nombre de messages : 48
Age : 28
classe : inconnue
Date d'inscription : 20/12/2008

MessageSujet: Re: Mon sketch   Ven 6 Mar - 21:47

Vos scetch sont geniaux ho oui ^^ (et on se demande pourquoi je me marre comme une folle devant un ordi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon sketch   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon sketch
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sketch: La FNAC x').
» Une Passion première
» LE PRIX DU FAIR PLAY POUR LA BRETAGNE en EDITION 14
» dégustation Raul Perez vendredi 20 février
» Guillemin Henri à écouter absolument (si, si)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empreinte Du Craqueleur :: L'Empreinte du Craqueleur :: La boîte aux lettres des Annonces-
Sauter vers: