LE JOURNALCalendrierRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilFAQ

Partagez | 
 

 [Concours] Poèsie pour la St Ballotin

Aller en bas 
AuteurMessage
Andaine

avatar

Nombre de messages : 82
Guilde : Sans: voyageuse itinérante
classe : Crâ
Date d'inscription : 25/11/2008

MessageSujet: [Concours] Poèsie pour la St Ballotin   Mar 3 Fév - 14:37

Concours de Poésie !

Par ici damoiseaux et damoiselles
Vous posterez dans la langue la plus belle
Des strophes délicates aux chantantes rimes
Ou encore une ode agrémentée de délicieuses maximes


Des plus éloquents troubadours
Comme des muses les plus charmeuses
Choisirons parmi ces témoignages d'amour
Desquels l'union du verbe et de la forme est la plus harmonieuse

Granit brumeux
que j'aime contempler le doux poème en ton cœur.

Le concours sera clôt
le dernier dimanche de Flovor
Mais il n'est plus trop tôt
Pour laisser ici votre trésor


Ô grâces
Ô esprits sylvestres
Sortez votre lyre
Peut-être surprise dans la tirelire?



Dernière édition par Andaine le Mar 3 Fév - 15:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChatCalot

avatar

Nombre de messages : 5
Age : 85
Guilde : Ying Yang
classe : ecaflip
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: [Concours] Poèsie pour la St Ballotin   Mar 3 Fév - 14:48

Premier à concourir, je réclame votre indulgente amitié, n'ayant point de repères...







À mademoiselle A... (pauvre enfant mariée
à un iop)





Le 14 flovor, ah qu'est triste mon âme
Car une année de plus me tient loin de vos yeux
Et que demanderais je à cette vie, madame
Que d'exaucer enfin mon rêve le plus pieux

Celui de vous chérir de vous couvrir de fleurs
De m'inquiéter d'un rien quand vous semblez malade
De détourner de vous la moindre de vos peurs
De masser votre dos d'une douce pommade

Car je sais que, friande à ces jeux amoureux,
Vous redemanderez des caresses de croupe
Et que sous ces faux airs virginaux, vertueux,
Se cache une furie à faire rougir la troupe

Alors plus de chichis ! Dégrafe ta bretelle
Et montre enfin ces seins gonflés par le désir
Défais tes cheveux verts, mes griffes les démêles
Tu vas enfin connaître la charge du satyre !

Ha ! Je m'emporte un peu crâette admirable !
Je vous contais fleurette puis tombe dans le vice
Ne t'effarouche point et sois donc charitable !
Allez donc ! Vas y quoi ! File moi ton zéro six !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ying-yang.realbb.net/
Perce-Oreille

avatar

Nombre de messages : 3
Guilde : Un Autre Monde (UAM) et Théât'Raval
classe : cupidon
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: [Concours] Poèsie pour la St Ballotin   Dim 8 Fév - 21:20

(les alexandrins sont trop beaux pour rester au masculin...et pis ça m'arrangeais pour la rime Wink )

Quelques alexandrines, pour ma nini divine
Et réveler ton nom, dans ce poême en long.

Eteints mes yeux cherchaient, l'amour dans la Mer d'Asse
Trouvant ici ou là, un bout d'bois, une godasse
Emplis de ce vide gris, je sombrais le coeur las
Reflexe de crâ d'amûûûûr, ou simple prémonition
Ne voulant pas mourrir, j'ai changé d'horizon
Et tu étais juste là, à m'offrir ce frisson
Le plus beau des cadeaux, ne vient pas de Nowel
La saint Ballotin est là, pour créér cette merveille
Eniripsa d'amour, tu es celle qui m'éveille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeo-Otori

avatar

Nombre de messages : 9
classe : Cra
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: [Concours] Poèsie pour la St Ballotin   Dim 8 Fév - 23:26

Voilà donc ma modeste contribution ; qui n'égalera sans doute pas celle de Perce, qui est très fort pour les mots d'amour...
J'ai écris un poème donc le thème est plutôt Amour/Humour



À mademoiselle A...



Un baiser de Bworkette
Ou une caresse de Pandalette

Il en faut peu pour être heureux
Surtout si elle a de beaux yeux

C'était un jour de grande liesse
Où je lui mis la main aux fesses

Mais j'étais un peu trop pressé
Et elle me l'a fait remarquer

Un coup de pied dans l'estomac
Et un autre un peu plus bas

Mais je n'ai pas perdu courage,
Et je l'ai emmené en voyage


Nous avons visité Pandala
Et je l'ai fait rire aux éclats

Dans la clairière de Brouce Boulgour
Je lui ai dit des mots d'amour

Dans le campement des gobelins
Je l'ai prise par la main

Puis je l'ai mise dans mon lit
Et voilà mon poème fini
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itachi-Legendaire

avatar

Nombre de messages : 2
Age : 25
Guilde : Air Force Sram / Théat'Raval
classe : très classe même
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: [Concours] Poèsie pour la St Ballotin   Lun 9 Fév - 4:22

Bon, je me lance aussi ! J'espère ne pas être trop HS.


Maintenant que tu es partie, je me sens abandonné.
J'avais longtemps cherché un sens à ma vie,
mais le seul que j'ai trouvé
Avec ta mort, je viens de le perdre.


Moi qui n'aimais personne, je t'ai trouvée, et ce pour te perdre
Au nez, le sort me rit,
et joue avec ma vie


Je vivais seul, fier, et orgueilleux.
Tu étais solitaire, hautaine.


Jamais je n'aurais cru pouvoir ressentir ce sentiment merveilleux.
Jamais je n'aurais cru pouvoir aimer.


Seul, je pensais pouvoir rester.
Haï de tous, je pensais devoir rester.


Mais t'avoir à mes cotés et devenu une nécessité.
Mais entendre le son de ta voix est devenu un besoin.


Je ne sais comment ce sentiment est né.
Et moi qui n'arrivait pas à m'avouer,
cette vérité qui me troublait.


Il a fallu que je risque une première fois de te perdre,
pour que je comprenne cet attachement, qui me liait à toi.


Un lien invisible s'est tissé,
et autour de mon cœur il s'est enroulé,
pour le réchauffer, le serrer, et enfin le blesser.


Ce cœur vide, où tout était glace,
Tu en as fait ton palace.

Te souviendrais-tu de notre rencontre?
Ce duo qui va à l'encontre
des souhaits de Brakmâr, de Bonta,
et de leurs stupides lois.


Nous étions craints et respectés.
Rien ne nous résistait,
notre puissance les effrayait.


En quelques mois nous sommes devenu,
à travers tous le monde des douze, le duo le plus connu.


Nous étions seuls, heureux de nos combats.
Nous étions seuls contre tous : toi et moi.


Oh, des ennemis nous en avons rencontrés,
seuls quelques-un nous ont inquiétés.


Jusqu'à ce jour je ne pouvais imaginer
Qu'un jour je te perdrai.


Même si un jour tu fus blessée,
au point de ne pouvoir te relever.


C'est aussi ce jour là où j'ai compris
qu'il existait un lien qui nous avait uni.


Petite et fragile, à la merci des ennemis,
Je t'ai veillée toute la nuit.


Lorsqu'au matin tu t'es réveillée,
mon cœur s'est embrasé,
te voir vivante, m'a rassuré.


C'est aussi ce jour-là,
que mon Amour pour toi se dévoila.


Ce baiser que je t'ai volé,
J'en garde encore son goût salé.


Rien qu'au souvenir du bonheur que j'ai ressenti,
tout mon corps tressaillit.


A partir de ce jour là,
Tu es devenue tout pour moi.


Notre bonheur s'est alors construit
Plus fort, plus beau, plus concret.


Je garde en moi,
Ces souvenirs de toi.


Au fond de moi s'est cachée
une envie, un besoin de sentir ta présence,
ce qui me blesse le plus, c'est ton absence...


Comment pourrais-je maintenant vivre? aimer?
Toi, avec ta mort, tu as tout emporté !


Mon amour, mes joies, mes rêves et mes espoirs
Et maintenant j'erre solitaire dans le noir,


Le noir de mon âme où toute lumière a disparu,
où mon âme mise à nue
tremble de peur et douleur
Par le manque de chaleur


Je t'écris à toi qui m'a quittée,
pour te dire qui si tu me retrouve, si tu es en vie
tu me découvriras bien changé.


Car maintenant ma vie est nuit.
Car maintenant ma vie est obscurité.
Car maintenant ma vie est ténèbres.


si un jour tu venais à me retrouver,
sache que ce ne sera plus vraiment moi,
le xélor qui se tiendra devant toi.


Depuis ce jour, je ne suis plus de moi-même
que l'ombre, le simulacre,
la pâle copie qui fait semblant de vivre.


Moi qui t'ai aimée, moi qui me hais...
Dorénavant je quitte tout et peu importe où je doit aller !
Ce jour-là, la puissance qui m'a manqué,
je m'en vais la chercher !


Je me fondrai dans la nuit
Je pénétrerai la terre et traverserai des murs, des portes fermées.
Je serai tué mille fois mais je ne mourrai point.
Je changerai de visage et je deviendrai méconnaissable.
Je vivrai dans l’honneur,
Je tuerai dans l’ombre.
Je ferai couler le sang des coupables.


Je garderai seulement en mémoire la Haine.
Je garderai seulement en mémoire la Vengeance.
Je garderai seulement en mémoire cette Injustice.


Cette Injustice que je vais corriger.
Ils vont tous payer.
Tous.
Un par un.
Jusqu'au dernier.


Parce qu'un jour, dans les yeux, nous nous sommes regardés.
Parce qu'un jour tu m'as subjuguée.

Itachi


Dernière édition par Itachi-Legendaire le Lun 9 Fév - 15:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erf-Nae-Jelle

avatar

Nombre de messages : 6
Age : 35
Guilde : Un Autre Monde (UAM)
classe : Sacrieuse Force
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: [Concours] Poèsie pour la St Ballotin   Lun 9 Fév - 13:25

Bonjour les UAMis !

Je ne sais si la prose à caractère poétique vaut pour ce concours, mais voici le texte que je vous soumets :


_____________________________________________________________________

Tu es la Foudre et le Feu



Il n’y a pas si longtemps, quand je regardais autour de moi, je ne voyais guère de quoi me réjouir ; passants mornes, couleurs fades, joies trop rares, temps en fuite, amour inconnu.

Or, un jour, tu vins, ou plus exactement, je te remarquai enfin. Mais comment avais-je pu être si aveugle ? de ne point te distinguer plus tôt ? Fallait-il que je fusse à ce point endormie pour passer — que dis-je — pour exister si près de toi sans tomber immédiatement à la renverse sous l’effet de ton charme ?

Fort heureusement, je me suis dessillé les yeux, et dès cet instant, dès l’instant où j’ai posé un vrai regard sur toi, j’ai tout vu, j’ai tout compris, c’était si évident ! Tu es la Foudre et le Feu.

La Foudre, comme celle qui s’abat, de nuit, sur un champ endormi et qui, l’espace d’un battement de cils illumine terre, ciel et étoiles mortes. Comme celle qui, accompagnée du tonnerre, rappelle à la vie et en redonne le goût à celle qui l’avait perdu. Comme celle qui, alors qu’on ne l’attendait plus, vient dire que la vie ce n’est jamais fini, du moins, pas tant que ma Déesse ne l’a décidé ainsi. La Foudre comme celle qui rallume le feu là où des saisons de pluie avaient tout détrempé.

Car tu es aussi le Feu. Comme celui qui fait reculer les ténèbres, quand on y est acculé, et permet de tenir jusqu’au lever du nouveau jour. Comme celui qui réchauffe le cœur de la Sacrieuse qui n’a pas encore connu le véritable amour. Comme celui qui vient lui dire de ne pas désespérer, et que son attente n’a pas été vaine.

Tu as été tout cela pour moi, la première fois que je t’ai enfin vu. La Foudre et le Feu, ma première raison de t’aimer.


I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unautremonde.forum2jeux.com/
Babakool

avatar

Nombre de messages : 1
Age : 26
Guilde : Woc ( Wind of change )
classe : Sacrieur
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: [Concours] Poèsie pour la St Ballotin   Lun 9 Fév - 14:31

Saint Ballotin


De ce jour était née une vieille histoire,
Duo amoureux, que personne ne pouvait croire,
Un homme charmant, une femme resplendissante,
Couple adorable, d'origines différentes.

Un Brakmarien, une Bontarienne,
Je t'appartiendrai, tu seras mienne,
Or ce jour, il devait traverser ces frontières,
La femme fût forcée de quitter son repère.

Tout l'amour de ce monde est en elle pensait-il,
Je l'aime, pleura t-elle d'une parole difficile,
Quittant le front, il mit en déclin son honneur,
L'homme part, afin de rejoindre son cœur.

La femme attendait son retour, disant ainsi,
Je l'aime, il m'aime, il reviendra ici,
Ils se retrouvèrent à la fontaine,
Ces êtres allaient oublier leur peine.

Larmes de joie, un sourire radieux,
Émotions fortes de deux amoureux,
Jour remplit d'amour, c'est leur destin,
Jour heureux, jour de la Saint Ballotin.



Babakool
I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krogan Drad

avatar

Nombre de messages : 1
classe : rêveur
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [Concours] Poèsie pour la St Ballotin   Mer 11 Fév - 11:29

Reflection, vie et rêve :

Cœur qui voit renaitre une flamme oubliée,
Homme qui avait crue son cœur fermé,
Etre qui ne sait et laisse le silence régner,
Etre déchiré, cœur tranché, âme divisé.

Tout s’effondre, du jour, toujours renait l’ombre,
Le cœur s’emballe et de la vie nait le sombre,
Survit, il ne sait, il essaye, souffrance,
Son âme regarde le ciel, le lointain, absence.

Plus rien n’est sur, plus aucun savoir,
Juste des mots sur le papier, sans aucun pouvoir.
Si l’ancienne flamme l’attire le fil est lame,
Car le silence retient toujours son âme.

Il a peur de ce mot qu’il aimerait entendre dire,
Il a peur de ce vide qui l’a tant fait souffrir,
Il a peur d’être seul, à nouveau, sans silence,
Juste un oublie, à ses coté, une absence.

Cette peur qui remonte l’empêche de faire un pas,
Cette douleur si présente, il aimerait entendre sa voix.
Entendre son fil résonner de celle qui le retient,
Ecouter et parler, apprendre ce qui le tient.

Mais il est las, il ne sait, tout se retourne dans l’esprit
A cette danse macabre de souffrance, il sourit,
Il ne sait mais ne se lasse, toujours il réfléchit,
Il remue la douleur car il cherche sa vie.

Il sourit à la tempête de son esprit,
Il aime, il le sait, mais se demande qui.
Non il sait, il apprend, il connait,
Car tant qu’une si belle flamme luit, l’autre se tait,
Pourtant elle revit, juste pour quelques secondes,
Et le silence d’un mot fait le silence du monde.

Absent, il hume l’aire et il sourit au vent,
Oublie, il tait son monde et regarde son temps.
Sur le papier, des mots se déposent, sa réflexion,
Dans son esprit, il hésite encore sur son action.
Toujours il espère voir se briser la trêve,
Toujours car il vie par son âme, le rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Treketan



Nombre de messages : 31
classe : Xelor
Date d'inscription : 04/12/2007

MessageSujet: Re: [Concours] Poèsie pour la St Ballotin   Mer 11 Fév - 22:47

Un beau jour d’hiver et non d’été,
Un de ces jours où le soleil est pâle
Où chaque couleur est vérité
Je laissai échapper un râle.

Penché au dessus de mon parchemin,
Toujours d’un blanc immaculé
Depuis de longues heures à regretter
A avoir choisi la vocation d’écrivain.

Ma plume, hésitante, tremblante
L’encre séchée, faute à la vaine attente
De cette maudite inspiration,
Qui ne se profilait point à l’horizon.

C’est alors qu’elle me frôla,
De sa douce odeur elle m’enveloppa
D’un sourire elle me rendit le mien
D’un baiser, l’encre vint

Et j’écris

Et j’écris cette longue histoire qui fut la nôtre

Cela se passait dans la sombre forêt
J’étais encore un jeune aventurier
Assommant, à l’aide de mon épée
Maints et maints troncs d’arbres animés

La première chose que j’aperçus, fut une chevelure blonde
Comme les champs de blé de mon enfance
Et ce sourir, un peu boudeur, un peu ange
Que je n’échangerai, même contre tout l’or du monde

Tout dans ses formes était gracieux
Jamais je ne pourrais dire si cette vue n’était vraie qu’à mes yeux

Ses pas étaient légers et rapides
Mais mêmes dans l’effort, elle était sublime.

A partir de ce moment, mes souvenirs demeurent flous
Mais je ne sais pour quelle obscure raison
Seule l’amitié naquit de cette folle passion
Une amitié insensée pour beaucoup

D’innombrables années s’écoulèrent
Des années d’un bonheur incomparable
Mais il est évident que plus les saisons passèrent
Plus vive fut ma flamme

Flamme que je n’osais déclarer
Jusqu’à cette soirée de juillet
Où j’offris à ma dulcinée
Une bague fraîchement confectionnée

Elle était d’argent pur
Mais sans fioriture
Car tel est mon amour
Sincère et pour toujours

Pour toujours, cela inclus maintenant
Maintenant où j’écris tendrement
La fin de ce poème, mais déjà je regrette
Car pour la décrire, je n’aurai pas assez de ce texte

Tellement mon amour est grand
Tellement elle est belle
Tellement elle est charmante
Tellement elle est exceptionnelle.

De Treketen, pour new et pour toujours, mon amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylielle

avatar

Nombre de messages : 6
classe : Crâ
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: [Concours] Poèsie pour la St Ballotin   Sam 14 Fév - 3:39

(Voici mon poème, présenté en deux parties, simplement le texte, et puis rédigé joliment sur parchemin décoré pour mon amour...) I love you





" Tendre amour il fut un temps,
Où nos rires emplissaient nos nuits,
Mais à présent plus rien ne luit,
Le silence se fait flocon blanc.

Pourtant je garde toujours en moi,
Des souvenirs si doux des jours,
Qu'à tes cotés j'ai passé, amour,
Où chaque instant était joie.

Mes pas sont solitaires et froids,
Mes yeux rivés vers les étoiles,
Sont emplis de tristesse, se voilent,
Car ce soir tu es loin de moi.

Oui je sais, je suis coupable,
J'ai brisé ton cœur, ai aimé...
Un autre, t'ai blessé, trompé,
Et mon crime est impardonnable.

J'admets, amour, t'avoir trahi,
Les bras d'un autre m'enlacèrent,
T'abandonnant, solitaire,
Le poison bu jusqu'à la lie.

J'ai bafoué notre serment,
Tu avais passé alliance à mon doigt,
Sur mon cœur avais fait ta loi,
Pour nos épousailles, solennellement.

Quand mon mensonge fut découvert,
Tu détournas tes yeux, tes pas,
A ma folie m'abandonna,
Je ne mérite que ta colère.

Et sous mes pieds, la neige crisse,
Je rêve que tu m'embrasse encore,
Que tes mains caressent mon corps,
Qui dans ce linceul blanc se glisse.

Aujourd'hui, amour, je regrette,
A un seul homme, j'appartiens,
Car malgré tout, mon cœur est tien,
Ton absence dans l'ombre me jette.

Tu n'as plus pour moi que mépris,
Je ne suis plus rien à tes yeux,
Qu'une catin, je ne vaux pas mieux,
Sers-moi encore, je t'en prie.

A jamais je te désirerai,
Je souffre, amour, de ton refus,
Par ma faute je t'ai perdu,
Moi qui t'ai un jour délaissé.

Il ne me reste plus rien, alors,
Plus d'autre volonté de vivre,
Que ton amour qui m'enivre,
Je ne mérite que la mort.

Il me reste encore un espoir,
Mon amour, avant la fin,
Moi qui t'aime, il ne me reste rien,
S'il te plais, laisse moi y croire.

Et à la fin, et après tout,
Tandis qu'elle toque à ma porte,
Avant que la mort ne m'emporte,
Je t'aime, Azotyde, mon époux..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Concours] Poèsie pour la St Ballotin   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Concours] Poèsie pour la St Ballotin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empreinte Du Craqueleur :: Concours RP :: Concours-
Sauter vers: