LE JOURNALCalendrierRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilFAQ

Partagez | 
 

 Les Envahisseurs

Aller en bas 
AuteurMessage
Niabea

avatar

Nombre de messages : 45
Age : 32
Guilde : Ordre des Chevaliers de Mystra
classe : Iop... très terre à terre...
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Les Envahisseurs   Jeu 2 Aoû - 1:59




Les Envahisseurs... Ces êtres étranges sourds et muets.

Leur destination ? Les plaines...

Leur but ? En faire leur univers.

Niabea lui, les a vus.

Pour lui, tout a commencé par une nuit solitaire, le long d'une route de campagne, tandis qu'il cherchait un raccourci qu'il ne pu jamais trouvé. Cela a commencé par une auberge fermée et abandonnée, et par un iop que le manque de repas avait rendu trop las pour continuer sa route. Cela a commencé par l'arrivée sauvage d'un groupe silencieux de sadis.

Maintenant il sait que les Envahisseurs sont là, qu'ils ont pris figure astrubienne

Il sait qu'il lui faut convaincre un monde incrédule que le cauchemar a déjà commencé.



------------------------



Il était tard, de ces nuits pleines de lumière comme l'on en vit souvent en Amakna, ce jour là, fatigué par une dure journée de labeur, je m'étais éloigné des sentiers battus, croyant pouvoir couper à travers les obscurs champs bordant la forêt d'Astrub pour rejoindre au plus vite la maison de l'Ordre. La faim me tenaillait, faisant résonner à l'orée des bois de biens étranges grognements semblables aux cris d'agonie des Sangliers. Autour de moi pas âme qui vive, aucune personne charitable prête à m'offrir le morceau de pain qui calmerait mes douleurs... lentement, à chaque pas, mes forces doucement déclinaient... ces champs étaient si grands, si longs... Je doutais de pouvoir un jour en sortir regrettant amèrement mon choix aventureux. Ma sixième heure déjà sans le moindre repas conséquent... je risquais la mort à chaque instant.

Mais l'espoir, encore lui, me tenait éveillé. Non loin de là, je le savais parfaitement pour m'y être rendu quatre fois la veille, se trouvait une auberge tenue par la famille Ingalsse . L'heure était certes avancée... mais... je voulais croire que quelque mixture délicate et quelques viandes délicieuses m'attendaient en ce lieu. Traînant ma douleur et mon corps sur plusieurs lieux je parvins enfin jusqu'à la batisse de bois clair... mais la porte en était fermée, l'auberge comme désertée. Il est des moments où l'instinct vous dit de faire demi tour... mais rien n'est plus fort que la faim. Mon équilibre alimentaire mis en danger je me décidais à fournir un dernier, ultime effort.

Les Ingalsse étaient des paysans reconnus... je ne doutais pas, malgré encore une fois l'heure avancée, de pouvoir les trouver vaquant dans les champs... N'avais-je pas remarqué les portes et fenêtres fermées et recouvertes de planches de bois ? Si... mais la raison mise sous pression par mon estomac était prête à tous les sacrifices... c'est à cet instant que cette sinistre histoire tourne au profond cauchemar...


Alors que la solitude, presque autant que la faim, me pesait faisant résonner en mon âme vide les échos de mes pas. Je m'étais arrêté, profitant du silence que seul mon ventre venait troubler... posant un regard vide sur les étendues cultivées face à moi, la bouche ouverte... et soudain ils sont arrivés. Comme une meute hurlante silencieuse, arrivant de partout sans que je puisse faire un geste. Des yeux presque aussi vides que les miens, vides d'expression et de sentiments. Organisés, méthodiques, ils s'éparpillèrent devant moi, plus nombreux encore à chaque instant.





Figé, horrifié, je les vis piller les terres que les Ingalsses avaient pendant tant d'années choyé, privant les astrubiens de denrées précieuses, me privant de denrées vitales. Je tentais de prendre la parole, de comprendre malgré la difficulté et mon état quelle étrange motivation les animait, quelle mystérieuse énergie... En vain... Pas une réponse malgré mes efforts obstinés. Et pourtant, brin après brin je les voyais tout récolter. Ils étaient comme nous... comme nous... à la différence seulement de cette impossibilité à s'exprimer... et peut-être, la fatigue m'a sans doute mal fait voir, un auriculaire bien plus grand que le notre.

Que voulaient-ils ? Pourquoi ? Qui étaient-ils ?

Alors que le désert désormais se dressait face à moi je les vis disparaître, toujours sans un mot, tel un nuage de sauterelles enfin rassasiée... me laissant seul, désolé et affamé.






La peur, parfois même pour un iop, permet de dépasser toutes les souffrances... même aussi horribles que la faim. Haletant, l’esprit enfiévré par l’inquiétude, je me précipitais en Astrub. Mon dernier espoir était d’y ameuter les mercenaires pour en chasser la menace. Non ! Quelque chose encore pouvait être tenté... j’en étais persuadé ! J’avais besoin de le croire... ils étaient déjà parmis nous... l’invasion était imminente... les envahisseurs étaient déjà là... Dès lors je le savais... je me devais de prévenir tout Amakna de la terrible nouvelle. S’il n’était pas déjà trop tard...

Les portes de la cité endormie, gardées par deux mercenaires n’étaient guère occupées que par quelques marchands assoupis. Peu m’importait... la garde seule pourrait sans doute suffire, du moins je l’espérais. je criais mon désarroi, appelant à l’aide les réputés infaillibles gardiens de la cité neutre. Mais, alors que l’obscurité doucement gagnait les lieux, seul le silence répondit à mes plaintes tandis que dans les yeux des gardes devant moi je lisais, avec une terreur sans nom, la même absence, le même vide que j’avais lu un peu plus tôt dans les yeux des Sadidas pilleurs de récolte. Je reculais d’un pas, l’atroce réalité se frayant un passage dans le vide de mon esprit.






Ils en étaient eux aussi. les envahisseurs étaient partout ... infiltrant notre monde comme une maladie insidieuse, le gangrenant de l’intérieur pour mieux le contrôler. Que voulaient-ils vraiment ? Qui étaient-ils ? Quel esprit supérieur et malade pouvaient ainsi préparer lentement l’invasion et l’exploitation de nos terres ? Une seule chose était sure... ils étaient bien là... dans l’indifférence générale ils évoluaient, se mêlant à nous chaque jour un peu plus... Je décidais de disparaître, me fondant dans la nature pour mieux les observer, mieux les comprendre, et, peut-être, apprendre enfin le moyen pour repousser au loin cette atroce invasion...

Le monde se devait d'être prévenu... accompagné dans cette aventure par mon bouloute Divad'Vencint je décidais de vouer ma vie à cette périlleuse tâche... non... l'invasion ne se ferait pas sans résistance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ocmystra.free-bb.com/
Khaalya

avatar

Nombre de messages : 214
Age : 34
Guilde : Moyocoya
classe : Ecaflip
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Les Envahisseurs   Jeu 2 Aoû - 9:34

*Court creuser son bunker anti-bot et anti-farmer*

IL NE M'AURONT PAS!

(Hihi, encore un beau texte de fait divers, une superbe impro sur trois screens qui auraient pu sombrer dans un oubli total de par leur manque d'intérêt à la base.
Bravo!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ParisHil
Invité



MessageSujet: Re: Les Envahisseurs   Jeu 2 Aoû - 11:11

J'ai adoré, c'est une brillante idée, c'est vraiment très pertinent.

PH
Revenir en haut Aller en bas
Amla

avatar

Nombre de messages : 110
Age : 29
classe : Osamodas
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Les Envahisseurs   Jeu 2 Aoû - 11:27

Mdrrrr, j'adore Razz Ca a été bien tourné, bravo Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samus

avatar

Nombre de messages : 272
classe : Iop
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: Les Envahisseurs   Jeu 2 Aoû - 12:15

Et bien, jheureusement que tu l'as fait ^^ C'est affolant en effet! Mais je n'ai pas peur moi (je suis trop bête pour avoir peur)

Bravo Niabea!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Youffie

avatar

Nombre de messages : 321
Guilde : Moyocoya
classe : Iop
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: Les Envahisseurs   Jeu 2 Aoû - 12:54

Rhoh... Encore un fait divers trop bien raconté... Mais bravo! Bravo, te dis-je!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moyocoya-dofus.fr-bb.com/index.forum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Envahisseurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Envahisseurs
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les aventures de Voodoo - Tome 2 : Les envahisseurs (complet)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empreinte Du Craqueleur :: La Rédaction :: La pré-sculpture :: Numéros précédents / Archive :: Bureaux (effondrés) des journalistes :: Bureau de Niabea/Belomen-
Sauter vers: